Un jardin facile et fleuri en ayant l'air d'une pro !
Bienvenue !

Tailler les arbustes, vous êtes tout à fait sûre?

Tailler les arbustes, vous êtes tout à fait sûre?

C’est fait. Tous vos outils sont passés dans la machine à laver. Ils sont nickel. Et comme vous adorez vos outils, vous les avez tous bien graissés, surtout le sécateur. Vous voilà prête pour tailler les arbustes, puisque mars est le début de la taille. Oui mais tailler quoi?

Au mieux, ne taillez rien

Et oui, les plantes n’aiment pas être taillées… C’est une forme d’amputation pour elles, qui provoque un stress, un choc, plus ou moins grand. Aucune plante n’a besoin d’être taillée, bousculée, triturée… Vous allez la tailler pour des raisons personnelles, qui sont humaines. Mais pas pour des raisons végétales. A priori, un arbuste se débrouille tout seul, pousse comme il veut, avec la forme qu’il veut et qui lui convient. Et même quand il est malade, il se débrouille. Tailler, c’est contrarier la nature profonde de la plante. Et donc, vous allez la stresser. C’est pour cela qu’autant que possible, il faut choisir des arbustes adaptées à votre jardin et à vos goûts. Ca vous évitera beaucoup de travail, et cela ne fera pas de mal à la plante.

Au pire, taillez tout ce que vous voulez

Mais bien sûr, vous pouvez aussi décider de passer une association avec votre arbuste, qui fait qu’en échange de petits stress récurrents pour lui, vous lui donnerez un amour et une admiration qu’il ne connaîtrait pas sans vous. C’est tout à fait possible, la plante n’a aucune rancune et peut s’adapter à tout, même à votre sécateur. C’est une super troqueuse, pourvu qu’il y ait un échange. Elle vous pardonnera même une taille brutale ou moche. Et elle poussera et elle fleurira, malgré ces coups de stress. Tailler les arbustes, c’est donc tout à fait possible, mais pas n’importe comment, avec amour.

Ne taillez pas maintenant ce qui fleurit avant de faire des feuilles

Rappelez-vous, l’année dernière a été magnifique pour les plantes. De l’eau, des jours de plus en plus longs, du soleil et de la douceur. Bref, vos arbustes ont poussé. ils ont fait de nouvelles branches. Ces nouvelles branches vont être le support de magnifiques fleurs cette année. Par exemple le cognassier, ou le forthysia. C’est un arbuste qui fleurit abondamment (et avant de faire des feuilles) mais sur les branches nouvelles qui ont poussé l’année dernière. Si vous coupez ces jeunes tiges ou branches, vous aurez nettement moins de fleurs. Donc en général, on ne taille pas en mars et avril ces arbustes qui donnent des fleurs avant le feuillage. Taillez après la floraison.

tailler les arbustes

Ne taillez pas maintenant ce qui fleurit au printemps

Pour les même raisons : les fleurs vont s’installer abondamment sur votre arbuste de printemps. Ca va être magnifique. Autant ne pas le tailler maintenant. Vous profiterez d’une jolie floraison, peut-être même parfumée comme par exemple le seringat qui est un délice. (Pas tous, il y a des seringats compliqués à fleurs doubles ou triples ou frisottées qui sont nettement moins parfumés que les traditionnels. Mais très souvent, le parfum du seringat est merveilleux). Vous le taillerez après la floraison de printemps, en juin, ou en juillet. Comme en général tous les arbustes de printemps. Attendez la fin de la floraison pour tailler vos arbustes de printemps.

tailler les arbustes

Pourquoi tailler?

  • Pour donner une forme. Comme par exemple le buis que vous avez envie de voir grandir avec la silhouette de votre chien adoré. Le buis et d’autres arbustes forment plein de nouvelles branches juste là où vous en coupez une. Ce qui permet à votre arbuste de changer de silhouette au fur et à mesure de sa croissance et de vos tailles. Si c’est un arbuste à fleur, attendez la fin de la floraison. Sinon, le début du printemps est le bon moment pour se jeter sur son sécateur. Et vous pouvez même tailler ces arbustes plusieurs fois dans l’année.

 

  • Pour maintenir une hauteur. Beaucoup d’arbustes montent bien trop haut. Comme par exemple dans les haies. Il faut donc les tailler pour leur garder une bonne hauteur. Celle qui vous convient, celle qui ne fait pas trop d’ombre, celle qui ne cache pas trop l’horizon. A vous de voir en fonction de vos relations avec les voisins, s’ils veulent bien attendre la fin de la floraison pour les arbustes de printemps. Comme le troène par exemple. (mais le troène ne monte jamais bien haut…) Pour les autres arbustes sans floraison remarquable, vous pouvez y aller maintenant, tant que vous voulez.

 

  • Pour étoffer un arbuste informe. Certains arbustes montent si vite qu’ils ne sont pas beaux à hauteur d’oeil. Les fleurs sont là-haut, à perpète. Ca peut arriver avec par exemple le lilas qui est très vigoureux. Il vaut mieux rabattre les branches bien bas, pour profiter d’un beau feuillage épais, des fleurs et de nouvelles branches toutes fraîches. En quelque années de taille vous aurez un arbuste grassouillet avec bonne mine. Mais là aussi, pour tailler cet arbuste, attendez la fin de la floraison. Vous n’êtes pas pressée. Et lui, ça lui fera plaisir.

 

  • Pour sculpter votre arbuste. Comme vous le savez, de nombreux arbustes perdent leurs feuilles en hiver. Du coup, ils sont un peu  moches en hiver. Enfin, vous, vous les trouvez moches. Vous pouvez y changer quelque chose en coupant tout ce que vous n’aimez pas. Histoire de donner une belle architecture à votre arbuste, à vos branches. Les japonais savent faire ça comme des dieux avec les érables, et même avec les bambous. Allez-y, c’est le moment de dessiner la silhouette de votre arbuste. Avant que les feuilles sortent et que vous n’y voyiez plus rien.

 

  • Pour avoir des jolies branches en hiver. Vous adorez l’hiver. L’hiver, c’est la saison où vous batifolez dans le jardin à la recherche de tas de choses passionnantes. Ni la neige, ni le vent, ni la grêle… Rien n’a de prise sur vous. Vous voulez donc un très beau jardin d’hiver. Il y a des arbustes qui ont de très belles branches colorées. Mais ces couleur n’existent que sur les jeunes branches qui ont poussé pendant le printemps et l’été précédant l’hiver. C’est le cas du cornouiller sanguin (Cornus sanguinea) qui a ses jeunes branches très rouges en hiver. Ou de la ronce du Tibet (rubus thibetanus) dont l’écorce est très blanche. Mais seulement sur les jeunes tiges. Il faut donc bien couper l’arbuste, presque le rabattre pour obtenir un maximum de jeunes tiges qui feront le spectacle l’hiver prochain. Et ça, dès maintenant (attention pour la ronce, elle trace, elle envahit, elle conquiert…).

tailler les arbustes

  • Pour avoir encore plus de fleurs l’été. Là, c’est pour les arbustes à floraison d’été. Comme par exemple le buddleia (l’arbre à papillons) ou les altéa. Ces arbustes fleurissent sur les nouvelles tiges qui ont poussé dans l’année depuis le printemps. Si vous taillez juste au printemps, maintenant, l’arbuste va former des tas de nouvelles branches qui seront autant de support à fleurs pour l’été ou la fin de l’été.

Tailler les arbustes avec amour?

Oui, parce que partout où vous mettez de l’amour, la vie sera plus belle.

Et croyez bien que les plantes sont sensibles, comme nous toutes. Regardez ce qu’en dit Stefano Mancuso.

 

 

 

Laisser un commentaire

Et si vous appreniez à faire un jardin?

Et si vous ne voulez pas lire sous le soleil, mais plutôt faire des tas de trucs avec des pelles et des sécateurs, alors vous trouverez tout au long de ce blog des conseils et des astuces. Et vous pourrez vous faire un paysage bien à vous caréné sur mesure. Un vrai jardin quoi. Mais le vôtre!

Vous pourrez même lire au soleil

Sur ce blog vous trouverez des tas de livres sur le jardin. Histoire de ne rien faire et de laisser les herbes pousser tranquille. Vous verrez, un jardin c'est aussi fait pour ça. Bon. Mais comme le truc c'est quand même de faire un jardin, les livres vous donneront plein d'idées!
Lire les articles précédents :
Mais ! Et le gel des bourgeons?

Vous êtes désespérée. Plutôt que de préparer votre jardin, vous avez passé ces derniers beaux jours à ranger vos habits...

Fermer