Un jardin facile et fleuri en ayant l'air d'une pro !
Bienvenue !

Les vivaces, les annuelles, les bisannuelles

Les vivaces, les annuelles, les bisannuelles

Les vivaces, les annuelles, les bisannuelles sont des plantes qui ne produisent pas de bois. Qui ne produisent pas d’écorce non plus. Elles ont en général des tiges qu’on dit molles. Ces tiges molles résistent mal aux hivers rigoureux. C’est parce qu’elles sont molles qu’on les appelle aussi des herbacées. Ces herbacées n’ont pas toutes le même fonctionnement et le même style de vie. Pour éviter les surprises, vous devez les connaître un tout petit peu.

L’essentiel est de connaître ces trois grandes catégories:

 

Les vivaces, les annuelles, les bisannuellesLes vivaces :

Ce sont les herbacées qui disparaissent sous terre l’hiver et qui repoussent au printemps. Et même un peu avant pour certaines. Bien sûr, elles ne disparaissent pas vraiment! En fait, leurs tiges herbacées ont bien poussé, puis bien fleuri, du coup, elle ont fini leur job et sont un peu fatiguées de tout ça. L’hiver arrivant, les tiges s’assèchent, se couchent et finissent pas disparaître. Mais sous terre, tout va bien… La vivace est au repos. Un repos bien mérité. Près de ses racines, à la surface de la terre ou juste en dessous, des bourgeons vont sortir dès que les jours vont rallonger. Et hop, les tiges vont repousser.

La vivace est donc une plante qu’on installe dans son jardin pour un petit bout de temps. Et sans être obligée d’en racheter tous les ans.

Une vivace heureuse, bien nourrie par sa terre et par sa lumière, peut vivre plusieurs années en s’étoffant de plus en plus. En prenant de plus en plus de place. La première année, c’est pas toujours génial, mais patience.  Avec le temps, elle va devenir magnifique.

Vous vous servirez beaucoup des vivaces pour les massifs fleuris.

Les vivaces sont donc des plantes qui repoussent d’une année à l’autre. Et qui prennent de plus en plus de place.

les vivaces, les annuelles, les bisannuellesLes annuelles :

Elles ressemblent aux vivaces, mais elles ont un cycle de vie plus court. Elles ne vivent qu’une seule année.

Du coup, elles deviennent en général moins grandes, moins étoffées. Et sous le sol, leurs racines sont moins importantes aussi. Mais surtout, elles ne ressortent pas après l’hiver. Il vous faudra donc replanter vos annuelles tous les ans. Bien sûr, cela semble moins économique qu’une vivace.

Mais l’avantage, c’est que vous pouvez les semer. Les semis sont faciles. Et vous avez  l’assurance qu’elles vont fleurir dans l’année. Elles ont un cycle de vie si court, qu’elles doivent tout donner du premier coup! Elles sont belles tout de suite!

Fleurir, c’est pour produire des graines et elles produisent énormément de graines. Leur grande idée, c’est de pouvoir germer et pousser ailleurs l’année suivante. Une manière pour elles d’être éternelles.

Le printemps suivant la graine semée germe et l’annuelle revient. Mais à une place différente, là où sa graine s’est sentie bien. Et d’une année à l’autre, grâce aux annuelles qui vont germer çà ou là, votre jardin va changer un peu. C’est plutôt bien non?

Les annuelles vous serviront beaucoup les premières années, en attendant que vos vivaces grandissent. Vous pourrez les semer dans vos massifs.

les vivaces, les annuelles, les bisannuellesLes bisannuelles

Là, comme on peut le lire, la bisannuelle est une plante qui vit sur deux ans. La première année elle sort, forme quelques feuilles plutôt en rosette. L’hiver, la rosette protège un peu les racines du froid. Il faut dire que les bisannuelles adorent le froid, comme si elles étaient revigorées par l’hiver. Du coup, la deuxième année une belle tige fleurie pousse, fait ses graines (beaucoup) et meurt tranquillement l’hiver suivant.

Elles ont plein d’avantages.

Là aussi, ce sont des plantes qu’on installe très facilement dans un jeune jardin. Les rosettes forment un joli couvre sol. Et les feuilles restent en place même l’hiver!  Ca fait un peut de vert. Et c’est plutôt bien.

En plus, les bisannuelles n’empêchent pas les vivaces de pousser à leur rythme.

Elles font beaucoup de graines et comme les annuelles, se ressèment à tout vent. Et c’est franchement sympa de les voir ressortir ailleurs. Là où elles ont eu envie de germer.

Vous en connaissez forcément : les pensées, les myosotis, les roses trémières…

 

Pourquoi utiliser ces trois catégories?

Parce que les vivaces, les annuelles et les bisannuelles cohabitent peaceful. Aucune ne va piquer les nutriments de l’autre. Si vous préférez, aucune racine ne va aller embêter les racines de l’autre.

Et comme vous l’avez compris, d’une année sur l’autre elles apportent du mouvement et des surprises dans le jardin.

 

5 commentaires

Laisser un commentaire

Et si vous appreniez à faire un jardin?

Et si vous ne voulez pas lire sous le soleil, mais plutôt faire des tas de trucs avec des pelles et des sécateurs, alors vous trouverez tout au long de ce blog des conseils et des astuces. Et vous pourrez vous faire un paysage bien à vous caréné sur mesure. Un vrai jardin quoi. Mais le vôtre!

Vous pourrez même lire au soleil

Sur ce blog vous trouverez des tas de livres sur le jardin. Histoire de ne rien faire et de laisser les herbes pousser tranquille. Vous verrez, un jardin c'est aussi fait pour ça. Bon. Mais comme le truc c'est quand même de faire un jardin, les livres vous donneront plein d'idées!
Lire les articles précédents :
Faire un jardin, mais pourquoi?

Et bien pour vous amuser! Faire un jardin pour y recevoir vos copains quand il fait beau, pour voir jouer vos...

Fermer