Un jardin facile et fleuri en ayant l'air d'une pro !
Bienvenue !

Les boutures en tous genres

Les boutures en tous genres

Dans mon article faire des boutures en septembre, Cerise a laissé un magnifique commentaire. Je ne peux pas m’empêcher de le publier en article pour ceux qui ne l’auraient pas lu.

Cerise est une femme exceptionnelle qui manie le sécateur et la pelle comme d’autres dansent le tango à trois. Son jardin entoure une belle maison en Provence. Comme c’est un superbe gîte de charme, c’est le moment de quitter la tempête parisienne pour profiter de la douceur de l’automne à Caromb et visiter son jardin.

L’article de Cerise :

Je suis fan de boutures en tous genres.

Rosiers, hortensias, lilas, pélargoniums, etc…

Au cours de ma vie, j’en ai réalisé des centaines, qui, pour certaines, sont devenues de beaux et grands arbres, parfois perdus de vue, mais dont le souvenir me laisse encore très fière.

J’en ai disséminé un peu partout, dans mes maisons, chez des amis, et lorsque mon jardin fut plein,  j’en ai même installé, à la sauvage, dans des bordures de résidence.

Lorsque je débarque chez des gens à la campagne, la première chose que je souhaite voir, c’est le jardin.

Il est souvent le reflet de la personnalité, et de l’imagination de l’hôte qui me reçoit. Avançant dans les allées, ou dans le joyeux fouillis végétal, je me demande toujours ce qui a motivé le choix  des végétaux installés. Je repère, parfois je tente d’identifier des encore inconnus. Pour ma future enquête, je chipe une feuille, ou bien je fais une photo.

Je veux toujours savoir.

Les bouturesLe dernier mystère élucidé est sa majesté le Melia Azedarach en pleine floraison, comme un con, sur le parking du casino des Lecques.

Nous nous sommes arrêtés afin de faire le plein.

Et là !!! ??? En plein béton, mon regard tombe sur lui…

Je le regarde, il me regarde.

Et là, d’un coup, il m’envoie les effluves délicates de la fragrance de sa floraison étoilée. Je me retrouve sur une plage de normandie, courant vers lui, « un arbre et une femme », chabadadabada …

Mais je m’égare.

Lorsqu’il m’arrive d’être invitée pour le we, je propose toujours un petit atelier jardinage. Une haie à planter, des hortensias à installer à l’ombre d’un mur un peu nu, la taille d’un topiaire qu’on ose pas aborder seule. J’ai une amie très chère avec qui, au cours de l’été, nous n’échangeons que des photos  d’arbres, de fleurs ou de plantes croisés au hasard de nos périgrinations.

Aucune photo d’apéro au camping  levant nos verres, ni d’enfants plongeants dans la vague. A une certaine époque, nous avions même songé à créer un business de jardinage qui s’appellerait « les belles jardinières »!

Alors, belles je ne sais pas, mais jardinières, c’est sûr !

Malgré l’éloignement, nous nous débrouillons toujours pour nous retrouver au minimum une fois par an. Juste après les grandes embrassades, elle se hâte de sortir les surprises qu’elle m’a apportées.

Je trépigne, en découvrant, extasiée, dans le coffre de la bagnole, bien calés, une bonne douzaine de pots, de toutes tailles, contenant chacun un petit feuillage tremblotant sur le point de crier  » Mamannn  » !!!!.

Elle fouille aussi ses poches, et me sort des poings fermés, remplis de graines en tous genres.

Nous échangeons des nouvelles.

Pas de celles de nos amis.

Celles de nos plantes ou de nos arbres de l’année dernière.

 » Le petit chat est mort » … Non.

Le magnifique plumbago Capensis de Lady Larpent a été terrassé par le gel, et ce n’est pas moins triste.

les bouturesJ’ai un autre ami qui m’envoie chaque année, pour mon anniversaire, une photo de sa rose pas frileuse.

Non, non, non, il ne s’agit pas là d’une hellébore, mais bien d’une rose issue d’un rosier alba semiplena.

Elle pousse sa sève jusqu’à l’épuisement, et le miracle s’accomplit.

Cet été une petite nouvelle, devenue mon amie, sans trop me connaître m’a offert 2 pots.

En arrivant, un lys Candidum, appelé aussi lys de la Madone, sublime.

Et en partant, un autre truc.

Exotique, dont j’ai déjà oublié le nom.

Cela m’a permis de comprendre qu’il en va des plantes, comme des oiseaux, je ne connais que ceux de chez moi.

Donc, cette plante et moi, on se regarde tous les matins, et je ne sais pas trop comment je vais la gérer dans les mois qui viennent, puisque sa vie à elle, c’est de passer l’hiver le cul au chaud,  et que je suis nulle en plante d’intérieur.

Il faut dire aussi que Paulette ne m’aide pas beaucoup… )

Parfois, il m’est arrivé de sonner chez des inconnus que j’ai dérangés en plein dîner pour leur demander une poignée de graines de leur exceptionnelle glycine blanche, repérée en  pleine floraison quelques mois plus tôt.

Etonnement du mec qui surgit hirsute, en marcel, la tête au travers du rideau en lanière de plastique multicolores, le menton gras, mastiquant encore le bout de pain trempé dans la sauce du rôti.

Oui?  C’est pour quoi ?

Dans la boîte à gants de ma voiture pourrie, il y a toujours un sécateur, c’est un signe.

En ce moment, j’ai toute une nurserie de lauriers fleurs qui a l’air de bien démarrer.

Sur la trentaine de boutures, 2 seulement se sont desséchées.

Elles se sont mises à ressembler à des ombilics après 8 jours de naissance.

Bref !

Les boutures çà marche, et ce n’est que du bonheur!

Je bouture, tu boutures, nous bouturons!

Hop! Au travail!

Et Big Up, comme dit Alx!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Et si vous appreniez à faire un jardin?

Et si vous ne voulez pas lire sous le soleil, mais plutôt faire des tas de trucs avec des pelles et des sécateurs, alors vous trouverez tout au long de ce blog des conseils et des astuces. Et vous pourrez vous faire un paysage bien à vous caréné sur mesure. Un vrai jardin quoi. Mais le vôtre!

Vous pourrez même lire au soleil

Sur ce blog vous trouverez des tas de livres sur le jardin. Histoire de ne rien faire et de laisser les herbes pousser tranquille. Vous verrez, un jardin c'est aussi fait pour ça. Bon. Mais comme le truc c'est quand même de faire un jardin, les livres vous donneront plein d'idées!
Lire les articles précédents :
Jardiner en septembre

Jardiner en septembre? Mais quoi? Les vivaces : On vous conseille de planter des vivaces parce que la terre est...

Fermer