Un jardin facile et fleuri en ayant l'air d'une pro !
Bienvenue !

Janvier au jardin : le mois du Rêve

Janvier au jardin : le mois du Rêve

Aï Aï Aï! Il fait bien trop froid pour travailler au jardin!

Janvier au jardin… En dessous de 8°, le jardinage devient une corvée. Vos doigts souffrent sur les outils glacés. Vous vous sentez complètement engoncée dans votre superposition de laine et de polaire. Et vous vous trouvez même l’allure d’un bibendum, le nez violacé en plus. Et puis il n’y a rien de pire que  d’être obligée de renifler bruyamment en s’essuyant le nez sur la manche. Surtout quand vos proches vous observent derrière la baie vitrée.

Alors le désespoir vous saisit. Partout, vous avez lu qu’il faut planter les arbres et les arbustes l’hiver. Mais à chaque coup de pelle dans la terre gelée, sous l’effort insoutenable, vous vous surprenez à pousser des cris proches de l’animalité…. Vous n’en pouvez plus.

Rassurez-vous! vous pourrez planter plus tard!

Absolument rien ne vous oblige à planter maintenant.

  • Pour les arbres et les arbustes à racines nues super intéressants car moins chers, vous pouvez attendre jusqu’à la la mi-mars. Mais pas plus tard! Jusqu’en mars, ces plantes sont en repos. Elles hibernent sous le gel et les journées courtes. Mais dès que les jours rallongent, et même s’il fait très froid encore, les plantes se mettent en activité. Il faut vite les mettre en terre pour que leurs racines nourrissent la plante. Mi mars est vraiment dernier délai. Attention je donne ces indications de date pour la région parisienne. Dans des climats plus doux, il faut avancer la date de 3 semaines…
  • Pour les arbres et les arbustes en motte, vous pouvez attendre jusqu’à début avril. La motte de terre servira à nourrir les plantes pour leur réveil. Mais attention, les racines vont pousser et sortir de la motte. Là, elles se trouveront à l’air libre, se dessècheront, et provoqueront un vrai stress à votre plante si elle s’en remet. Car oui oui oui, les plantes stressent. Donc soyez sympa, plantez-les avant le 15 avril. Idem pour les dates à avancer si vous êtes dans le sud.
  • Pour les arbres et les arbustes en conteneur plastique, l’idéal est de les planter avant fin avril. Car les racines vont se mettre à pousser et seront à l’étroit dans le pot. Elles tournicoteront autour du plastique et formeront un vilain chignon. Si jamais c’était le cas, il faut peigner ce chignon quand vous sortirez la plante de son pot. Gratter les racines pour les obliger à aller vers le bas. Mais le pire, c’est la grosse racine centrale. Vous savez, celle qui descend comme un pieu dans la terre et permet à la plante de consolider son assise. Et bien si cette racine est contrariée dans sa poussée par le plastique, elle va former un coude. Comme elle est grosse, vous ne pourrez pas la remettre droite sans la casser. Et si votre racine est en coude, elle ne plongera pas profond dans la terre. Au moindre coup de vent fort, votre arbuste ou votre arbre se couchera. Et si vous êtes dans un climat plus doux, avancez la date de 3 semaines.

Bref, pensez aux racines de vos plantes.

Ce sont elles qui vous guident pour la plantation.Dès que vous les voyez sortir des racines à nu qui forment du bois, ou qui sortent de la motte : il faut vite planter.

Oui mais alors, que faire en janvier?

Restez au chaud! Et rêvez! à vos plantes, pas au prince charmant… Voici des adresses où vous pourrez voir de chouettes catalogues et vous faire des tas d’envies. (pour info, je n’ai aucun lien d’affiliation avec ces pépiniéristes, je les conseille parce que je les aime bien, tout simplement)

Voilà des bonnes adresses à rêve !

janvier au jardin

 

Les jardins du Morvan : vivaces avec un catalogue bien fichu et très sympatique. Vous pouvez commander sur le net ou attendre qu’ils viennent dans une foire aux plantes près de chez vous. Dans ce cas, appelez-les ou envoyez leur un message.

La pépinière Lepage : encore des vivaces avec commande en ligne et tout et tout. Prenez le temps de lire.

Philippi : J’adore cette pépinière. Bourrée d’idée pour arroser le moins possible et des collections impressionnantes. Surtout les lauriers roses. Ils ont des variétés à n’en plus finir, pour des lauriers de toutes les tailles… Un rêve de sud!

Patrick Nicolas : Encore une chouette pépinière. Spéciale pour les plantes de région parisienne. Et surtout le lierre. Ils ont un lierre arbustif génial! Un lierre qui se taille comme du buis et qui pousse bien plus vite!  Je crois que c’est : helix ‘Arborescens’ Mais attention, vérifiez en passant un coup de fil chez eux!

Si vous parlez belge : Vasteplanten . J’adore cette pépinière. Elle est gigantesque! Bon, il faut y aller, c’est vrai. Mais si vous avez énormément à planter, c’est une adresse à connaître.

Et puisqu’on est en Belgique, comment ne pas aller sur le site de la pépinière de la Thyle. Un rêve de collection d’hydrangéa (hortensias)

Et bien sûr, je vous en ai déjà parlé… Le site de l’ASPECO! Ce sont les pépiniéristes collectionneurs. Vous y trouverez des merveilles, des raretés… Vous pouvez chercher des pépiniéristes par région, ou bien en donnant le nom d’une plante. Et si vous ne parlez pas latin, et bien tapez le nom de votre plante sur google et sur wikipédia, on vous donnera le nom en latin. Vous n’aurez plus qu’à le recopier dans le moteur de recherche. Bien non?

Bonne lecture !

janvier au jardin

4 commentaires
  1. Les adjectifs sont au féminin? Est-ce à dire que ce blog ne s’adresse qu’aux femmes? Pas d’homme au jardin?

  2. Dans les jardins, derrière les pelles, il y a bien sûr des hommes et des femmes! Tout le monde s’y met.

    La règle de la langue française, quand on s’adresse à tous, est de faire passer le masculin en priorité. Or je ne l’ai pas fait.
    Si j’écrivais les adjectifs au masculin, on pourrait me dire « mais alors, pas de femme au jardin? ».
    Du coup, je me suis bien demandé comment faire… Et j’ai choisi le féminin. Voici pourquoi :

    J’ai adopté le féminin car ici, dans ma maisonnée, c’est le féminin qui jardine.
    Ce féminin n’a pas toujours la force physique de certains jardiniers. Ainsi par exemple, porter des kilos de fumier en hiver peut sembler plus doux à certains qu’à certaines. Et je me suis mise du côté des certaines en donnant des conseils un peu plus féminins… Des conseils que j’applique régulièrement, ceux qui viennent de mon expérience.
    Voilà tout. Que le masculin m’excuse… Et j’espère qu’il profitera lui aussi des liens dans l’article!

Laisser un commentaire

Et si vous appreniez à faire un jardin?

Et si vous ne voulez pas lire sous le soleil, mais plutôt faire des tas de trucs avec des pelles et des sécateurs, alors vous trouverez tout au long de ce blog des conseils et des astuces. Et vous pourrez vous faire un paysage bien à vous caréné sur mesure. Un vrai jardin quoi. Mais le vôtre!

Vous pourrez même lire au soleil

Sur ce blog vous trouverez des tas de livres sur le jardin. Histoire de ne rien faire et de laisser les herbes pousser tranquille. Vous verrez, un jardin c'est aussi fait pour ça. Bon. Mais comme le truc c'est quand même de faire un jardin, les livres vous donneront plein d'idées!
Lire les articles précédents :
Bonne année ! Beaux jardins !

J'ai été très heureuse de m'être connectée avec vous en 2012. Je suis bien décidée à partager beaucoup plus avec...

Fermer