Un jardin facile et fleuri en ayant l'air d'une pro !
Bienvenue !

Mais ! Et le gel des bourgeons?

Mais ! Et le gel des bourgeons?

Vous êtes désespérée. Plutôt que de préparer votre jardin, vous avez passé ces derniers beaux jours à ranger vos habits chauds d’hiver, doudounes, gros pulls et collants de laine. Et puis patatras, la neige et le froid sont revenus ! Et vous n’avez rien fait au jardin ! Tranquillisez-vous, le printemps va bientôt arriver. Ce sont les derniers mètres. Et puis vous êtes au chaud, alors que votre jardin lui… Et tous ces bourgeons… Mais comment font-ils pour supporter la neige? Et d’ailleurs qu’est-ce ça fait le gel des bourgeons?

Le bourgeon est la promesse d’une fleur, d’une feuille, d’une tige, ou d’une branche

Il naît pendant l’été, au milieu de la belle saison et reste planqué, tout petit. L’hiver suivant, il joue à la marmotte et entre en dormance. Il se protège du froid par des écailles comme un ours se protège dans une caverne. Certains bourgeons un peu dingues, restent tout nus sous la neige. Mais dans ce cas vous les dévorez, comme par exemple le choux de Bruxelle. Et si ce n’est pas vous, et bien n’importe quel animal s’en charge. Bref, il vaut mieux pour eux rester à l’abri, tout petits, sous leurs écailles.

Le bourgeon se planque au bout de la branche. Là on dit qu’il est un bourgeon terminal. Ou bien il se planque à l’aisselle d’une feuille, et là on dit qu’il est axillaire. Ou encore  il y a plusieurs bourgeons autour d’un gros bourgeon et là on dit qu’ils sont adventifs. Bref, il y a des tas de bourgeons différents. Et pas que sur les arbres et les arbustes ! Il y en a aussi sur les vivaces, cachés cette fois-ci sous la terre ou l’humus.

Pourquoi les bourgeons s’ouvrent ?

L’hiver passe, les jours sont courts, la luminosité est faible et la température baisse… Le bourgeon dort. Et puis, doucement, les jours rallongent. A cela, s’ajoute une certaine douceur qui dure plus ou moins longtemps  Pendant que vous rangiez vos affaires. Le végétal, sur lequel se trouvent les bourgeons enregistre la somme des températures et celle de la luminosité. Ca lui permet de calculer le moment où il doit se réveiller. Quand il se réveille, on dit qu’il débourre. Mais bon, le mot est pas terrible. C’est d’ailleurs avant le débourrement pas mieux, le mot, qu’il faut tailler les arbres. Et pendant le débourrement décidément, il faut tailler certains arbustes.

Ce moment du réveil des bourgeons dépend des végétaux. Quelques jours de lumière suffisent à certains pour hop ! devenir fleur ou autre chose. Dans ce cas, on a des arbustes qui fleurissent l’hiver. D’autres par contre, auront besoin d’une longue douceur pour se réveiller. D’une année sur l’autre, d’un hiver à l’autre les dates de réveil changent.

Les bourgeons qui s’ouvrent n’aiment pas la neige et le gel

Prenez le cas d’un arbre ou d’un arbuste à floraison printanière. Si les bourgeons de fleur se sont réveillés et que le gel et la neige reviennent, les fleurs vont geler et vous n’aurez pas de fruit. Le gel des bourgeons à fleur détruit les récoltes. C’est pour ça que vous ne trouvez pas d’amandier ou d’abricotier dans le nord. Ils se réveillent trop tôt et leurs fleurent sont détruites. Le végétal qui se prend ce coup de froid s’en remettra. Mais si c’est un fruitier, il n’aura pas de fruit. Du coup, si vous avez très envie de planter des fruitiers, choisissez des variétés qui font des fleurs tardivement. Pour qu’elles n’aient pas à subir les changements brusques de température.

Rassurez-vous, votre végétal est costaud. Il a supporté tout l’hiver. Il supportera ce coup de froid. Peut-être que certains bourgeons vont griller, mais pas tous. Rien n’arrête cette formidable machine à grandir qu’est votre plante au printemps ! Un peu comme vous qui aviez décidé de ranger…  Vos plantes sont faites pour vivre, pour grandir, pour fleurir, pour se reproduire, pour produire des graines, qui se sèmeront et qui créeront de nouvelles plantes. Et bon sang, c’est pas un petit coup de gel avec ses trois flocons de neige qui vont les arrêter. Si le gel des bourgeons détruit les fleurs, il ne détruit pas le végétal.

gel des bourgeons

Vous n’avez rien fait au jardin et c’est tant mieux

Les vieilles tiges sèches, les vieilles feuilles mortes collées, des branchages qui jonchent le sol… Votre jardin ne ressemble à rien… Celui de votre voisin est déjà nickel… Stop stop stop, ne culpabilisez pas. Au contraire ! Tout ce qui vous semble moche protège vos bourgeons de vivaces. Cela forme comme une couverture chaude. Quant aux arbustes, si vous les aviez taillés, et bien les branches coupées auraient gelé à l’endroit de la coupe.

Alors ne vous inquiétez pas, restez au chaud, attendez encore quelques jours et vous pourrez sortir, vous réveiller, comme vos petits bourgeons.

Et là, là seulement, vous vous occuperez de votre jardin.

Laisser un commentaire

Et si vous appreniez à faire un jardin?

Et si vous ne voulez pas lire sous le soleil, mais plutôt faire des tas de trucs avec des pelles et des sécateurs, alors vous trouverez tout au long de ce blog des conseils et des astuces. Et vous pourrez vous faire un paysage bien à vous caréné sur mesure. Un vrai jardin quoi. Mais le vôtre!

Vous pourrez même lire au soleil

Sur ce blog vous trouverez des tas de livres sur le jardin. Histoire de ne rien faire et de laisser les herbes pousser tranquille. Vous verrez, un jardin c'est aussi fait pour ça. Bon. Mais comme le truc c'est quand même de faire un jardin, les livres vous donneront plein d'idées!
Lire les articles précédents :
Quoi la neige? Semez des plantes tropicales !

Le climat n'a aucune incidence sur vous. Vous avez un moral d'acier. Pour vous, la neige, c'est la saison des...

Fermer