Un jardin facile et fleuri en ayant l'air d'une pro !
Bienvenue !

Déménager son jardin? Of course!

Déménager son jardin? Of course!

Ca y est. Vous avez pris la décision de quitter votre maison. Quelle aventure! Seulement voilà, vous ne voulez pas laisser votre jardin. Et surtout toutes ces plantes que vous avez installées et vues grandir. Vous les connaissez bien et vous y êtes attachée. Et bien bonne nouvelle, vous pouvez partir avec !

Déménager les arbustes : l’hiver

La meilleure saison pour déménager son jardin, c’est bien sûr l’hiver. Octobre jusqu’à avril/mai. Il vaut mieux le faire avant janvier parce que la terre n’est pas encore trop glacée. Ou alors en avril, mais dernière limite. La terre un peu chaude est plus agréable si vous devez mettre les mains dedans.

Si vos arbustes sont très gros, faites-vous aider. Sinon, armez-vous d’une pelle et de grosses bottes.

Et hop! Vous plongez la pelle bêche profond tout autour du pied de l’arbuste. Attention! Pas trop près du tronc principal. Il faut laisser un peu de terre autour : pour créer une motte. A coup de botte, enfoncez la pelle quitte à couper des racines, et tournez comme ça tout autour de l’arbuste. Toujours à coups de bottes soulevez la motte avec la pelle. Et oui, ça arrache un peu! Finalement, vous voyez votre arbuste bouger dans les tous les sens. Et d’un coup final, voilà ça y est, l’arbuste s’est couché! S’il y a encore des racines profondes prises dans la terre, coupez-les avec un bon sécateur. Ca y est, votre arbuste est déraciné. Oui mais après? Pour déménager son jardin?

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • vous déménagez rapidement avant le printemps : alors vous entourez la motte d’un sac platique solide que vous scotchez dans tous les sens. La motte tient bien dans le plastique et youpla boum. Yapluqu’à.
  • vous déménagez dans plusieurs mois, après le printemps d’ailleurs vous n’avez pas encore trouvé de maison! Vous replantez alors l’arbuste dans un pot en rajoutant de la terre autour de la motte. Il faut donc que ce soit un grand pot. Il faut que la plante puisse y rester un an et développer des racines comme si elle était en pleine terre. Ne vous cassez pas la tête si le pot est moche. Il faut juste qu’il soit grand et en plastique léger pour le transport.

Evidemment, les très gros arbustes, même à plusieurs, c’est difficile. Alors voilà une autre façon de déménager son jardin.

Déménager son jardin

 Déménager les vivaces : l’automne ou le printemps

La meilleure saison pour les vivaces, c’est l’automne ou le printemps. L’automne parce que la plante n’a pas encore disparu sous terre. Et le printemps parce que vous la voyez ressortir et vous pouvez la retrouver. Et puis l’hiver, la terre est trop froide, trop dure.

Vous avez besoin d’une pelle, d’une petite pelle, d’un sécateur et de pots en plastique, plus ou moins gros.

Comme pour l’arbuste, vous plantez votre pelle tout autour du pied de la vivace et vous la sortez doucement de terre. Si la vivace est grosse, avec plein de racines vous prenez la grosse pelle. Sinon, vous faites ça avec la petite pelle. Dès que vous avez sorti la motte, vous la replantez dans un pots en comblant les vides avec de la terre. Et vous mettez des étiquettes dans la terre pour vous rappeler ce qui est dans ce pot. N’oubliez pas que l’hiver va faire disparaître toutes les tiges et que vous ne pourrez pas identifier la plante avant qu’elle soit ressortie. Déménager son jardin de vivaces, oui c’est possible!

  • Vous déménagez rapidement : tout va bien, votre vivace tiendra bien le coup
  • Vous déménagez un jour peut-être : alors prévoyez un pot bien large pour votre vivace, pour qu’elle puisse passer au moins 1 an dans son pot. Et développer des racines à partir du printemps.

déménager son jardin

Déménager les autres plantes :

  • Les arbres, l’hiver : Pas facile. Sauf s’ils sont encore petits, avec un tronc pas plus gros qu’un avant-bras. Oui, regardez votre avant-bras pour voir sa taille. Sinon, oubliez. Faites une grosse bise à votre arbre et souhaitez-lui un bel avenir. Si votre arbre est encore petit, alors faites comme pour un arbuste.
  • Les bulbes,l’automne ou le printemps : Si vous arrivez à savoir où ils sont… Attention, ne sortez pas au printemps des bulbes de printemps. Et ne sortez pas à l’automne des bulbes de fin de saison. Mais vous pouvez les sortir en fin de floraison, quand les feuilles sont desséchées. Gardez vos bulbes bien au sec  dans un sac en papier. Et replantez-les très vite avant qu’ils ne chopent des maladies. Ne les gardez pas un an. Ils ne tiendront pas.

Vous avez ramassé des graines?

Maline! Et prévoyante!

Mais attention, certaines graines sont difficiles à germer. Et d’autres plantes mettront des années à fleurir (comme la glycine). Enfin, les graines ne se conservent pas longtemps. Il faudra donc les replanter au printemps prochain. Bref, ce n’est pas forcément gagné via les graines. Alors assurez bien le coup en mettant quelques arbustes et vivaces en pot.

Alors, vous êtes prête à partir? C’est pour quand?

déménager son jardin

 

Laisser un commentaire

Et si vous appreniez à faire un jardin?

Et si vous ne voulez pas lire sous le soleil, mais plutôt faire des tas de trucs avec des pelles et des sécateurs, alors vous trouverez tout au long de ce blog des conseils et des astuces. Et vous pourrez vous faire un paysage bien à vous caréné sur mesure. Un vrai jardin quoi. Mais le vôtre!

Vous pourrez même lire au soleil

Sur ce blog vous trouverez des tas de livres sur le jardin. Histoire de ne rien faire et de laisser les herbes pousser tranquille. Vous verrez, un jardin c'est aussi fait pour ça. Bon. Mais comme le truc c'est quand même de faire un jardin, les livres vous donneront plein d'idées!
Lire les articles précédents :
Vous avez la flemme de faire un potager : les bonnes raisons de ne pas culpabiliser

Faire un potager : la panacée au jardin. L'accomplissement total. Le must. Les bons légumes maison, le sourire émerveillé voire...

Fermer